Linus Torvalds explique pourquoi une plateforme informatique totalement sécurisée n’existera jamais

Il y a vingt quatre ans déjà que l’informaticien américano-Finlandais Linus Torvalds annonçait la sortie du célèbre système d’exploitation Linux Kernel sous la version 0.01. Torvalds est aujourd’hui l’un des développeurs vivants les plus influant dans le monde. L’information a été portée à la connaissance du public par Torvalds la veille de l’annonce via le groupe de presse Usenet en ces termes : « je suis en train de concevoir un système d’exploitation libre et gratuit, cela n’est qu’un passe temps pour moi. Ce dernier ne sera pas aussi puissant et professionnel comme GNU. » Depuis lors, le code source dudit système est passé de plus de 10 000 lignes de code à des millions de lignes.

Linux sert aussi de base au système d’exploitation Android. Microsoft est même intéressé par ce derniers, car il a déclaré dans un récent billet de blog que certaines de ses offres sont maintenant en cours d’exécution via Linux. Dans un rapport de l’Ars Technica, Torvalds déclarait que la partie la plus importante de l’open source est le fait que les utilisateurs soit autorisés à modifier le code source suivant leur besoin.

Dans une interview accordée à BGR par mail, Linus Torvalds a donné son point de vue sur l’avenir du système d’exploitation Linux en matière de sécurité et de confidentialité des données.

Selon Torvalds, Linux est actuellement une chose à laquelle les gens ne devraient même pas penser. Pour lui, ce système d’exploitation est juste un facilitateur – une infrastructure de base ; il devrait presque être entièrement caché et hors de la pensée des utilisateurs.

Prenant la parole lors de la LinuxCon 2015 qui s’est tenue le mois dernier, Torvalds a parlé de la sécurité comme étant quelque chose d’inaccessible dans un sens parfait. Il pense, par exemple, qu’il est inutile de se demander quelle est la plateforme informatique la plus sécurisée de nos jours.

S’il fallait tout de même y répondre, Torvalds affirme que la plateforme la plus sécurisée actuellement est quelque chose « de non utilisable. » Il recommande ceci :

  • débranchez le câble réseau ;
  • instanciez des mesures draconiennes de sécurité physique ;
  • assurez-vous que personne ne peut entrer, mais vous devez également vous assurer que personne ne veut vraiment pas utiliser la plateforme.

Torvalds reconnaît que tout cela peut sembler être un peu extrême, mais c’est une question fondamentale en matière de sécurité. Selon lui, la sécurité ne peut pas être considérée comme quelque chose de séparée. En cela il écrit : « les failles de sécurité relèvent juste de bogues dont la survenance est normale. Il ne faut pas séparer les questions relatives à la sécurité des autres questions. »

Linus Torvalds s’est également prononcé sur l’avenir de la distribution Linux. Il écrit ceci :

« J’ai arrêté de me soucier du fait que le Kernel Linux soit la meilleure distribution possible, j’essaie seulement de faire en sorte que notre processus fonctionne aussi bien que possible. Je m’inquiète juste sur le fait que les mainteneurs soient en train de faire un bon travail, notamment sur les patchs, etc. Mais je n’ai pas d’inquiétude sur notre avenir et je ne pense pas à ce que nous ferons dans cinq ou dix ans. »

 

 

 

 

 

Source : developpez.com

Voir Aussi

La Fondation Linux applique le principe de l’Open Source à la donnée